Menu Content/Inhalt
Le Judo - Histoire de Jigoro Kano Version imprimable

Jigoro Kano est l’homme qui a eu la merveilleuse idée de donner naissance à ce superbe art martial : le judo.

Jigoro Kano est né le 28 octobre 1860 (ou 1862, les auteurs ne n’accordent pas tous entre eux…), à l’aube d’une époque qui voyait la foudroyante modernisation du Japon (l’ère Meiji). Jigoro Kano est le 3ème fils de Jirosaku Mareshiba Kano qui est intendant naval du Shogunat Tokugawa. Il a deux grands frères et deux petites sœurs.

 

Kano à l'âge de 10 ans quand il a reçu son katana

Jigoro Kano arrive à Tokyo en 1871 où il suit de brillantes études de sciences politiques, de lettres et de sciences esthétiques et morales. Afin de développer son physique plutôt chétif, il pratique du sport pendant ses études. D’abord de l’athlétisme, du base-ball et même de la gymnastique. Il crée même le premier club de base-ball du Japon en 1878. Mais ne trouvant pas ce qu’il recherche, il les abandonne pour le Ju-jitsu qu’il commence à étudier à l’âge de 17 ans.

C’est à l’âge de 22 ans, en 1882 qu’il ouvre son dojo où il enseigne sa méthode dans le temple d’Eisho-ji. Il nomme son art : JUDO.

Kano est, entre autre, conseiller auprès du ministre de l’éducation et professeur à l'école normale supérieure. Il effectue de nombreux voyages à travers le monde pour faire connaître son Judo et aussi en tant que délégué japonais au comité international olympique.

Jigoro Kano succombe à une pneumonie au retour d’un voyage au Caire en tant que délégué au CIO. Il meurt le 4 mai 1938 à 6h30 à bord du bateau (l’Hikawa-Maru), deux jours avant d’arriver à Yokohama.